Vous ne savez ce que sont les « classes virtuelles » ? Suivez le guide !

Avec la digitalisation, l’e-learning étend ses horizons. Entre autres la formation à distance, on trouve notamment ce qu’on appelle ‘classe virtuelle’. Une adepte plutôt intéressante, elle tente de plus en plus d’étudiants libéraux. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Zoom sur le fonctionnement, les besoins et les avantages de cette méthode d’éducation.

Comment fonctionnent les classes virtuelles ?

La classe virtuelle consiste à suivre son cours en temps réel en ligne. L’enseignant et les étudiants se communiquent à travers une vidéoconférence instantanée.
Cette pratique est surtout utilisée par les écoles universitaires, ou les centres de formation professionnelle en entreprise, ou individuelle. Un logiciel à installer sur son ordinateur, permet de suivre la formation en classe virtuelle. Selon les fonctionnalités intégrées dans ce support, on peut enregistrer le cours, partager son écran, prendre des notes, lire un document, faire un travail de groupe, écrire sur un tableau blanc, et même lever la main. Bref, on peut y simuler toutes les circonstances dans une classe réelle. Les programmes sont également informés en avance.

Quels sont les avantages d’une formation en classe virtuelle ?

Le plus grand avantage d’une formation en classe virtuelle est sa flexibilité. On peut effectivement, suivre le cours n’importe où. De plus, on a la chance de revisionner la séance grâce à l’enregistrement de celle-ci. Par ailleurs, la méthode pédagogique utilisée est plus dynamique, plaisante et animée. Ce sont des critères qui motivent les apprentis à réussir. Pour le salarié, il lui est même possible de négocier les horaires de son cours, en fonction de ses disponibilités.
En classe virtuelle, les programmes sont morcelés. Le temps d’apprentissage ne dépasse pas les 2 heures par jour. Cette stratégie permet aux étudiants de rester concentrer pendant toute la séance, ainsi que de mieux assimiler le sujet traité. En sus, il n’exige pas de frais de déplacement, ni de se précipiter à risque d’être en retard en classe. Cette méthode de formation procure plus de liberté à l’apprenti.

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de suivre une formation en classe virtuelle ?

Avant de se lancer dans la classe virtuelle, il faut d’abord choisir une filière à suivre. Toutes les filières existantes ne sont pas admissibles à la classe virtuelle. Toutefois, les entreprises peuvent en profiter avec les programmes de développement de compétences.
Suivre une formation en classe virtuelle exige aussi des équipements adéquats. Les essentiels sont l’ordinateur, un logiciel performant et une connexion haut débit. L’ergonomie du logiciel aide à se servir de toutes les fonctionnalités disponibles. Pour la connexion à grande vitesse, elle permet de rester connecter en permanence, sans interruption pendant le cours.

Comment devenir secrétaire médicale ?
Zoom sur les progrès fulgurants des formations en réalité virtuelle